à la Une

Pourquoi ce blog ?

Les riverains de la zone dite « Parking Sud », appartenant à la société Aventis Pharma située au 73-83 avenue du Docteur Vaillant à Romainville souhaitent informer toute personne résidant, travaillant, habitant à proximité de ce site que des travaux de dépollution sont en cours.

CIMG2422

D’après la mairie (voir lien en bas de l’article): « La dépollution par Sanofi de son ex-site, parking situé au 73/83 avenue du Docteur-Vaillant, a débuté et va occasionner des allées et venues de camions. Voici le point sur les grandes phases de travaux:

– L’installation de la tente de protection (en février)

Afin d’éviter toute émanation de pollution dans l’atmosphère, un grand chapiteau blanc couvrira l’ensemble du parking à dépolluer. L’air de cette tente sera traité avant d’être rejeté dans l’atmosphère. Le suivi de qualité de l’air sera transmis à la DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie) qui effectuera une visite sur le site fin janvier.

– L’évacuation des terres polluées (à partir d’août)

L’équivalent d’un sas sera installé à côté de la tente d’aération. Il permettra d’éviter toute émanation de pollution dans l’atmosphère lors du chargement des camions avec les terres polluées extraites. Ces terres seront transportées en camions bâchés et prises en charge par des filières agréées…. »
A noter que « les véhicules ne doivent de plus pas être sources de nuisances ou de dangers. En particulier, les roues doivent être nettoyées si nécessaire avant l’emprunt des voies de circulation extérieures au site. A défaut, les voiries salies autour du site à cause du chantier devront être nettoyées dans les meilleurs délais »…

CIMG2419

Une autre vue de la fameuse « tente de protection ».

Un arrêté préfectoral datant du 19 mai 2017 (voir l’article qui s’y rapporte plus bas sur notre blog) stipule « des impacts significatifs, notamment en chlorobenzènes, acétone, BTEX (benzène, xylène, toluène…ce sont des toxiques et perturbateurs endocriniens à faibles doses), hydrocarbures totaux et en solvants chlorés (dont TCE, PCE), dans les sols, les gaz du sol et les eaux souterraines, issus des activités menées antérieurement sur le site » et évoque aussi une pollution au COHV, acétone et MCB jusqu’à 14,5 mètres de profondeur…

Il est aussi précisé que « l’exploitant prend toutes dispositions nécessaires pour limiter au maximum les émissions dans l’atmosphère de poussières, des gaz odorants, toxiques ou corrosifs qui peuvent incommoder le voisinage et nuire à la santé ou à la sécurité publique ainsi qu’à l’environnement ».

Des émanations de produits chimiques on été senties à plusieurs reprises par des riverains.

Nous appelons donc tous les riverains à se mobiliser afin d’obtenir des réponses quant à la nature exacte des déchets stockés, les conséquences de ce stockage sur les terrains voisins, etc.

Source: http://www.ville-romainville.fr/cadre-de-vie/actualit%C3%A9s/d%C3%A9pollution-d%E2%80%99un-ex-site-pharmaceutique-aux-bas-pays

Publicités

Suivi environnemental du chantier + plan de gestion (avec études d’impacts)

010917 Note descrip travaux de réhabili Parking Sud

Voici le descriptif des travaux (lien ci-dessus, en pdf – 150 pages !) de dé-pollution réalisés par ERM pour Aventis, que des riverains du Parking Sud ont pu obtenir (merci l’association des Mains de Jardin *). Ce documents regroupent: la note descriptive des travaux de réhabilitation du Parking Sud du 4 octobre 2016, le suivi environnemental du chantier de janvier à juin 2017 (mesures, etc.) et le Plan de gestion du 29 mars 2016. Voici quelques exemples de trouvailles intéressantes:

On peut voir notamment dans ce document juste au dessus, qu’un certain nombre d’odeurs ont été signalées entre janvier et juin 2017, dont 69 imputables au chantier (odeur typique du Parking Sud = mélange d’acétone, benzène et plusieurs COHV !).

Ensuite, quelques documents sur l’état de la pollution du site :

On peut distinguer le degré de pollution selon les endroits et notamment que les parcelles à l’Ouest du Parking Sud (le jardin partagé par exemple se trouve juste au sud-ouest) sont contaminées au TCE et PCE par une autre source qui reste inconnue… Les mesures s’arrêtent donc à 25 mètres de ce jardin associatif (l’objet du rapport d’ERM n’étant pas de faire des mesures dans les parcelles autours), ce qui ne signifie pas pour autant que les zones autours ne sont pas polluées !

Au dernières nouvelles, les Mains de jardins doivent remettre un devis à la Mairie de Romainville afin de faire analyser leurs sols, à suivre donc…

*pour en savoir plus, voir cet article du Parisien: http://www.leparisien.fr/romainville-93230/romainville-la-depollution-inquiete-les-jardiniers-amateurs-28-08-2017-7219023.php

Arrêté n° 2017 du 19 mai 2017: réhabilitation de la zone dite « Parking Sud »

Voici le document intégral en pdf:

ROUSSEL UCLAF PARKING SUD ARRÊTÉ DE RÉHABILITATION

Il stipule notamment que: « des impacts significatifs, notamment en chlorobenzènes, acétone, BTEX (benzène, xylène, toluène…ce sont des toxiques et perturbateurs endocriniens à faibles doses), hydrocarbures totaux et en solvants chlorés (dont TCE, PCE), dans les sols, les gaz du sol et les eaux souterraines, issus des activités menées antérieurement sur le site » et évoque aussi une pollution au COHV, acétone et MCB jusqu’à plus de 14 mètres de profondeur…

CIMG2417

Sur la photo ci-dessus, on voit bien la proximité de la tente blanche de décontamination avec les jardins.

Il est aussi précisé que « l’exploitant prend toutes dispositions nécessaires pour limiter au maximum les émissions dans l’atmosphère de poussières, des gaz odorants, toxiques ou corrosifs qui peuvent incommoder le voisinage et nuire à la santé ou à la sécurité publique ainsi qu’à l’environnement ».